Une société de
Hurtigruten Group

Planifiez vos vacances au Spitzberg : choses à voir et à faire

Si vous décidez d'inclure le Spitzberg dans votre voyage en Norvège, gardez à l'esprit ces possibilités intéressantes.

Lecture de 5 min


La plupart des activités de l'Archipel du Svalbard se déroulent au Spitzberg, la plus grande île de l'archipel du Svalbard, où se trouve le centre administratif de Longyearbyen.

Le Spitzberg est la seule île de l'archipel du Svalbard, au nord de la Norvège, à être peuplée en permanence. Elle repose sur trois mers : l'océan Arctique, la mer de Norvège et la mer du Groenland. Elle n'est réellement peuplée que depuis le XIXe siècle, lorsque l'exploitation du charbon a amené des colons dans la région.

Voici quelques points à garder à l'esprit avant de visiter le Spitzberg :

La faune

Si vous visitez le Spitzberg, préparez-vous à rencontrer des animaux sauvages ! Les deux seuls mammifères terrestres originaires de la région sont le renne du Svalbard et le renard arctique, tous deux susceptibles d'être aperçus au cours d'une randonnée. Ces animaux sont fascinants à observer à une distance respectueuse, et si votre voyage prévoit des excursions, n'oubliez pas d'emporter votre appareil photo pour immortaliser vos rencontres avec eux.

De nombreux animaux du Spitzberg vivent dans l'eau, comme les phoques. D'autres s'installent dans les montagnes, notamment des millions d'oiseaux, tels que le pingouin, la mouette tridactyle et le fulmar. Il y a aussi des oies, des échassiers et des eiders. Si vous êtes là en hiver, vous ne verrez que le lagopède du Svalbard, car tous les autres oiseaux ont tendance à se diriger vers le sud.

Vous pouvez rencontrer des ours polaires au Spitzberg

Vous savez peut-être déjà que les ours polaires sont nombreux au Svalbard. Bien que les ours polaires soient plus fréquents dans les îles moins peuplées de l'archipel du Svalbard, vous pouvez en voir au Spitzberg. Ces animaux majestueux sont naturellement curieux et, bien qu'ils ne soient pas intéressés par l'homme en tant que nourriture, ils peuvent être dangereux. Veillez à ne vous aventurer dans la nature sauvage du Spitzberg qu'en compagnie d'un guide compétent et à connaître les précautions à prendre en cas de rencontre avec un ours polaire.

Activités au Spitzberg

Si la beauté et la culture du Spitzberg suffisent amplement à de nombreux voyageurs, l'île offre également de nombreuses possibilités de sortir et d'être actif.

L'une des excursions les plus attrayantes est le traîneau à chiens, qui est à la fois exaltant et paisible pendant l'hiver arctique. Laissez les chiens vous emmener sous les aurores boréales, visiter une grotte de glace ou vous rendre au glacier Foxfonna. Vous pourrez rencontrer les chiens enthousiastes et compétents qui tirent les traîneaux jour après jour et vous serez également responsable d'eux si vous choisissez un traîneau à une personne. Il s'agit d'une activité pour les explorateurs, car elle consiste à parcourir de vastes étendues de toundra gelée en compagnie des chiens (et des autres conducteurs de traîneaux à chiens). En été, vous pouvez également essayer le traîneau à chiens sur roues.

Si vous n'aimez pas le traîneau à chiens, vous pouvez vous renseigner sur les autres activités que vous pouvez pratiquer au Spitzberg. Parmi celles-ci, citons les safaris en motoneige, les excursions en kayak sur le fjord et les incroyables randonnées pédestres. Le Spitzberg abrite également un certain nombre de fossiles fascinants, et vous pouvez certainement partir à leur recherche.

La culture au Spitzberg

Le Spitzberg est probablement la région la plus septentrionale où vous vous aventurerez jamais, à moins que vous ne souhaitiez atteindre le pôle Nord et il serait donc dommage de ne pas profiter de la culture de cette région. Le musée du Svalbard, à Longyearbyen, est un lieu incontournable. Il retrace l'histoire de l'île et la façon dont le paysage et le climat de l'île ont interagi avec l'habitat humain. Les voyageurs affirment que le musée est bien organisé et que toutes les informations sont claires et disponibles en anglais. Si vous vous intéressez de près ou de loin à ce qui fait du Spitzberg ce qu'il est, ce musée est un élément essentiel de votre voyage.

Il y a aussi le musée des expéditions au pôle Nord, qui présente les récits et les objets des tentatives passionnantes d'atteindre le sommet du monde. Il se trouve lui aussi à Longyearbyen et se concentre sur les efforts déployés pour atteindre le pôle Nord à l'aide de dirigeables partis du Spitzberg. Bien que ces expéditions soient toutes entourées d'un certain degré de mystère, le musée espère les démystifier pour le voyageur intéressé.

Vous pouvez également visiter l'église la plus septentrionale du monde, l'église de Svalbard à Longyearbyen. Elle fait partie de l'Église de Norvège et accueille à la fois des services religieux et des rassemblements culturels. Elle est ouverte 24 heures sur 24 et invite les voyageurs à s'y arrêter et à prendre un moment de recueillement.

Les aurores boréales

Selon Conde Nast Traveler, le Spitzberg est l'un des meilleurs endroits au monde pour admirer les aurores boréales. Le magazine recommande le Spitzberg à ceux qui veulent vraiment découvrir la beauté des aurores boréales. Si vous vous rendez au Spitzberg entre novembre et mars, vous avez toutes les chances de trouver une nuit où vous pourrez admirer les aurores boréales dans toute leur beauté mais n'oubliez pas de vous emmitoufler.

Autres articles

Penguins perched on the ice of Cuverville Island, Antarctica. Credit: Espen Mills / HX Hurtigruten Expeditions

Abonnez-vous à notre newsletter

Soyez les premiers informés de nos offres spéciales et nouveaux itinéraires et recevez des articles fascinants sur nos destinations.

Oui, je m’abonne